vendredi 11 octobre 2019

Ma vie avec Elna : La 780 +

 

 

 

La voilà la belle Elna 780 + !

 

Pendant la rédaction de mon livre "1001 robes"

mon partenaire Elna m'a proposé le prêt

de cette machine avec laquelle j'ai cousu

toutes les robes du livre.

 

 

 

 

Même si je connais bien les machines Elna,

j'étais curieuse et impatiente de savoir

ce que nous réserve cette bête rouge !

 

(A l'heure où j'écris cet article, j' ai acheté la machine,

je n'envisageais pas de vivre sans elle !.......)

 

 

 

Nouvelle couleur, même si ce n’est pas

le plus important dans une machine…..

Elle est chic avec son rouge rubis !

 

 

 

 

Surprise au déballage, une boîte à outils pour ranger les accessoires.

 

 

L’éclairage est digne d’un laboratoire,

encore plus puissant que sur l’expressive 900, et bien sûr,

il peut être optimisé avec un éclairage rétractable.

 

 

Encore une nouveauté :

toutes les lampes s’éteignent quand la machine se met en veille.

 

 

 

 

J’installe tout de suite le plan de travail,

il est spacieux, prolongé de 10 cm sur l’arrière.

 

 

 

Je sais que beaucoup de couturières n’utilisent pas cette extension,

mais pour moi, elle est indispensable.

 

 Reposer les avant-bras sur cette table procure un confort absolu,

mais surtout permet de libérer les mains et de gagner en précision.

 

 

 

Cette table évite aussi aux grandes pièces

de tirailler et de se déformer

 

A nous deux, belle machine !

 

Voici un rapide tour d'horizon :

 

 

 

Un nouvel enfile-aiguille, il est indiqué pour les aiguilles de tailles 11 à 16 (70 à 110)

mais après  de nombreux essais, moi je dirais plutôt 12 à 16 !

 

 

 

 La genouillère est toujours là !

 

J’ai appris à coudre sur la vieille Elna verte de ma maman,

et sur cette machine, il n’y avait pas de pédale,

mais une genouillère pour actionner le moteur.

Il a fallu que je me débarrasse des vieilles habitudes :

la genouillère c’est pour lever le pied de biche !

 

 

 

Cette genouillère a aussi une autre fonction :

déterminer la largeur du zigzag,

pour le point "zigzag variable",

nous en reparlerons plus tard.

 

 

 

 

La pédale est tellement large que maintenant

je peux coudre avec des chaussures de ski !

  Plus sérieusement, c’est  confortable de ne pas chercher la pédale !

 

La petite pédale, c’est un coupe-fil, et c’est drôlement pratique !

Vous pouvez le placer d’un côté ou de l’autre selon votre pied directeur.

Encore une aide qui permet de garder les mains libres.

 

La façade est plus verticale,

les boutons de commande deviennent ainsi

plus visibles et accessibles.

 

 

 

 

 

Tous les points utilitaires et les boutonnières

sont regroupés dans le même onglet,

avec pour chaque point,

la possibilité de régler longueur et largeur

(ou position de l’aiguille) en accès direct.

 

 

Et en ouvrant l’onglet réglage,

il est possible de régler

la tension et la pression du pied de biche directement.

C’est drôlement pratique pour la lingerie ou les gros lainages.

 

Maintenant au boulot !

 

Posté par mithe blog à 10:09 - - Commentaires [21] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires sur Ma vie avec Elna : La 780 +

  • waouh.... on attend la suite avec impatience ! Belle bête en effet....

    Posté par Liselotte, vendredi 11 octobre 2019 à 11:50 | | Répondre
  • Quelle différence
    avec la 780 bleu

    Posté par Martine, vendredi 11 octobre 2019 à 13:29 | | Répondre
    • Pas mal de petites choses :
      - Nouvelle couleur et finition
      - Guide-fil de la barre aiguille (n. 7) pour enfile-aiguille intégré
      (Superior System)
      - Éclairage LED plus puissant (+ 1.5 fois)
      - Réglage de l'arrêt automatique de l'interrupteur principal
      - Fonction tapering
      - Travail avec règles à quilter
      - Pied pour patchwork 1/4˝ sans guide O
      - Pied à repriser à fourche ouverte PD-H
      - Pied ouvert pour zigzag variable QZ
      - Pied pour règles de quilting QR
      - Pied à double entraînement Dual Feed Plus HP2 (étroit)
      Mais les fonctions et les points de base sont les mêmes

      Posté par mithe blog, vendredi 11 octobre 2019 à 13:34 | | Répondre
  • je valide les + une grande table , une grande pedale, et la genouillere tres pratique comme en industrie, merci pour le partage et amusez-vous bien.

    Posté par caroline csm, vendredi 11 octobre 2019 à 13:59 | | Répondre
    • Oh oui je m'amuse !
      Le ven. 11 oct. 2019 à 13:59, caroline csm a
      écrit :

      Posté par mithe blog, samedi 12 octobre 2019 à 06:44 | | Répondre
  • WAHOU!!!!!! Elle fait envie!!!!

    Posté par Sylvie79, vendredi 11 octobre 2019 à 16:51 | | Répondre
  • Elna est une des meilleures marques sur le marché, pas étonnant que tu sois convaincue! Heureusement que tu as un grand atelier pour loger toutes tes belles machines. J'ai reçu ton livre hier et c'est un vrai bonheur, tout est bien expliqué...

    Posté par Jalyla, samedi 12 octobre 2019 à 05:45 | | Répondre
    • Oh super ! Bonne couture !

      Posté par mithe blog, samedi 12 octobre 2019 à 06:45 | | Répondre
  • Superbe machine ! Une machine performante augmente le plaisir de coudre.

    Posté par Claudie, samedi 12 octobre 2019 à 08:41 | | Répondre
    • Tout à fait. Du pur plaisir et pas de galère !

      Posté par mithe blog, samedi 12 octobre 2019 à 09:54 | | Répondre
  • Géniale. Cela fait rêver. Tu sais qu'après des années de couture j'ai juste appris il y a quelques mois l'utilisation de la genouillère ! Et je ferai encore d'autres découvertes !
    Comme ton livre par exemple...

    Posté par Missegue, samedi 12 octobre 2019 à 09:08 | | Répondre
    • Moi aussi je continue à apprendre et je progresse toujours !
      Bonne découverte de 1001 robes !

      Posté par mithe blog, samedi 12 octobre 2019 à 09:55 | | Répondre
  • La table amovible, c'est réellement pratique mais je ne pourrais pas me passer du bras libre, il me faut les deux LOL
    Sur cette Elna, je remarque aussi le magnifique (et indispensable !) éclairage.

    Posté par Claudie, samedi 12 octobre 2019 à 11:47 | | Répondre
    • Bien sûr, quelquefois le bras libre est très pratique, il faut passer d'un
      à l'autre !
      Quant à l'éclairage....on se demande comment faire sans !

      Posté par mithe blog, mardi 15 octobre 2019 à 18:53 | | Répondre
  • Wooow !!! Elle a l'air super !

    Posté par Tempus fugit, dimanche 13 octobre 2019 à 12:46 | | Répondre
  • Wahou, c'est une bête de compète cette machine !

    Posté par Terpsi-, lundi 14 octobre 2019 à 12:22 | | Répondre
    • Elle a plus d'un tour dans son sac !

      Posté par mithe blog, mercredi 16 octobre 2019 à 12:47 | | Répondre
  • Une machine de course !!! Que vas-tu nous concocter avec un tel engin ??? Pour ma part je travaille généralement sans extension, la place dévolue à mon coin couture ne me permet pas de l'installer au quotidien, mais pour les grosses pièces c'est indispensable, alors je déménage et je squatte la table de la salle à manger.

    Posté par mamiedo, lundi 28 octobre 2019 à 09:27 | | Répondre
    • Oh il y a toujours quelque chose qui mijote, mais avant tout le plaisir de
      coudre !

      Posté par mithe blog, mardi 29 octobre 2019 à 20:24 | | Répondre
Nouveau commentaire